Coups de cœur : mai 2007

Une excution ordinaire
par Marc DUGAIN

Ed. Gallimard
Roman

Vingt mille mensonges sous les mers !

Beau dfi pour un romancier que de vouloir embrasser l'histoire d'un peuple travers le rcit d'un vnement singulier. Aprs l'Amrique des intrigues politico-financires vue au travers du chef du FBI Edgar Hoover (La maldiction d'Edgar, 2005), voici la Russie son tour frocement trille par Marc Dugain.

Le rcit tourne autour du naufrage du sous-marin nuclaire Koursk (ici Oskar) avec 118 hommes bord, abandonns sans secours par un rgime cynique.
L'crivain a men une enqute minutieuse en Russie polaire, puis s'est immerg une semaine dan un sous-marin nuclaire franais.

Le roman dmarre l'hiver 1952, avec les derniers mois de Staline et se termine aujourd'hui. Le demi-sicle est vu au travers de trois gnrations d'un mme famille : la grand'mre Olga, urologue gurisseuse qui a soign secrtement Staline ; son fils Pavel, fonctionnaire vivant d'une retraite anticipe car son fils Vania est un des disparus du naufrage. L'exploit est de russir runir en 350 pages tous les dmons de la Russie contemporaine, de Staline Poutine (ici Plotov) et de faire de celui-ci, entre autres, un intime et froce portrait d'une rare acuit.

Au premier abord, le livre est un peu dconcertant car il se dcompose entre ces trois parties distinctes, sautant d'une poque l'autre, d'un personnage l'autre. Peu peu, l'intrigue se noue, les personnages se croisent et, dans ce roman, Marc Dugain le dclare, l'histoire ne sert que de dcor, de prtexte la description du cynisme ternel du pouvoir russe.
Il ne prtend pas apporter la vrit sur le naufrage du Koursk, mais donner un clairage sur la Russie actuelle et ce qui a fait pendant cinquante ans, qu'elle est devenue ce qu'elle est aujourd'hui.
Avec beaucoup de pudeur, parfois mme d'humour, et sans jamais de misrabilisme, il nous fait entrer dans l'intimit de ces familles brises par les pressions normes qu'elles ont eues subir quotidiennement de la part de leur gouvernement. Ce qu'il nous montre avant tout, c'est la rsignation de ces familles et le mpris que les autorits russes prouvent pour la vie d'un individu, le mme mpris sous Staline que sous Poutine !

L'individu y est totalement mpris. L'esprance de vie n'y est que de 55 ans, contre environ 80 chez nous. On trouve Moscou la plus grande concentration de milliardaires au monde et de SDF. Et en mme temps on dresse de nouveau des statues de Staline.

Fresque mordante, Une excution ordinaire se lit d'une traite. Entre douce sentimentalit et effroi, ce roman sait nous dlivrer une comprhension intime de l me russe immerge dans le systme sovitique et post-sovitique.

 

Retour vers le dbut de la page

Warning: include(coups_coeur_detail_c2_fr.php): failed to open stream: No such file or directory in /customers/0/b/4/bibkraainem.be/httpd.www/coups_coeur_detail.php on line 108 Warning: include(): Failed opening 'coups_coeur_detail_c2_fr.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php') in /customers/0/b/4/bibkraainem.be/httpd.www/coups_coeur_detail.php on line 108
 
 

Design par Gauthier Vandeputte et FastWrite