miniature de la couverture

Ma cabine téléphonique africaine
par Lieve JORIS

Actes Sud, Mai 2011
roman

L'histoire de Bina, postier malien, courageux et débrouillard, qui a fait de Lieve Joris son (involontaire) sponsor et lui a dédié sa cabine téléphonique, inaugure ici une série de récits consacrés à l'Afrique (Mali, Congo, Tanzanie, Sénégal), au Proche-Orient (Égypte, Syrie) et à l'Europe de l'Est (Hongrie, Pologne en compagnie de l'écrivain Ryszard Kapuscinski). Comme toujours chez Lieve Joris, on est frappé par la densité des rencontres. Sans s'attarder sur les circonstances de ses voyages, elle privilégie la compréhension des destins. Curieuse, empathique, laissant le temps la rendre familière à ses interlocuteurs, l'auteure promène un regard attentif, toujours respectueux. Elle n'est jamais dupe - mais elle n'est jamais juge. Les lieux où elle fait étape sont parfois sous le choc de bouleversements violents. La survie et la débrouille sont de règle.

Par ce recueil où sont rassemblés de multiples portraits, Lieve Joris nous fait saisir à quel point les gens qu'elle croise, dispersés sous toutes les latitudes, luttent pour se construire, dans un champ d'obstacles, une vie digne des pages chaleureuses qu'elle leur consacre.

L'auteur : Née à Neerpelt, en Belgique, Lieve Joris a beaucoup voyagé au Moyen-Orient et en Europe de l'Est, mais elle a surtout effectué de longs séjours en Afrique, au Congo particulièrement. Actes Sud a déjà publié : Mon oncle du Congo (1990; Babel n° 144), Les Portes de Damas (1994; Babel n° 486), la Chanteuse de Zanzibar (1995 ; Babel n°811), Mali Blues (1999; Babel n°562), Danse du léopard (2002; Babel n° 658), L'Heure des rebelles (2007; Babel n° 961) et Les hauts Plateaux (2009: Babel n ° 1061).

Classement 8-31 JOR0919C