miniature de la couverture

Un certain jeune homme
par Bruno CREMER

Lgf, Mars 2003
biographie

C'est un de nos meilleurs comédiens. Le public fa découvert dans les années soixante, au théâtre d'abord, dans son inoubliable création du Becket de Jean Anouilh, puis au cinéma, avec la poignante 317e Section de Pierre Schoendoerffer. Depuis cette époque, il a tourné avec les plus grands metteurs en scène, de Costa Gavras à Bertrand Blier, de René Clément à Claude Sautez. Mais c'est avec les enquêtes du commissaire Maigret - trente épisodes à ce jour, et le meilleur interprète que Simenon ait rencontré - que Bruno Crémer a conquis des millions de spectateurs. Pourtant, ce n'est pas le visage d'un acteur qu'il a vu apparaître, quand il a commencé à écrire ses souvenirs, mais celui d'un homme. D'un tout jeune homme, plutôt, de ce certain jeune homme qui a été lui et qui ne l'est plus, qu'il regarde de loin, non sans quelque étonnement, avec amitié mais sans complaisance. Avec un grand talent naturel, Bruno Crémer nous fait revivre cet âge obscur, les émotions secrètes, les incertitudes, les premières leçons de la vie, les relations difficiles, les rencontres qui ont eu du poids, la naissance d'une vocation, les expériences du débutant et ses premiers succès. Et par le don d'évocation, le souci d'une vérité sans apprêt, le miracle de la littérature fait que, dans cette adolescence très singulière qui fut la sienne, nous retrouvons toutes les adolescences.

Classement 8-94 CRE1305C