miniature de la couverture

Napola. Les écoles d'élites du troisième Reich
par Herma BOUVIER

L'Harmattan, Mars 2000

NAPOLA, NPEA, des initiales qui ne veulent pas dire grand-chose pour la plupart des lecteurs français. Seuls les lecteurs de Michel Tournier ont pu avoir grâce au Roi des Aulnes une certaine idée de ces écoles d'élite du IIIe Reich hitlérien. Les dictionnaires de l'époque en donnent la définition suivante : " Lycées créés depuis 1933 dans le Reich allemand, dans lesquels sont essentiellement mis en oeuvre les principes éducatifs du National-Socialisme. L'admission, dans une NPEA se fonde sur la valeur raciale, physique, psychologique et intellectuelle du candidat sans tenir compte de ses origines sociales. " Tous les régimes, toutes les idéologies politiques ont cherché à créer des systèmes d'éducation élitiste. Le nazisme n'a pas échappé à ce phénomène, il fait profession de mépriser les élites traditionnelles en faveur d'un mythique " homme moyen ". Cependant Hitler et ses comparses cherchaient à créer un groupe d'élite " la race des seigneurs ". Les Napolas sont un élément de cette tentative. Que sont devenus ces jeunes hommes (Jungmannen) élevés par et pour le nazisme ? Herma Bouvier et Claude Geraud ont interrogé les anciens Jungmannen et tentent dans cet ouvrage de faire le portrait de cette " élite " dans l'Allemagne d'hier et d'aujourd'hui.

Classement 940.53 BOU2209N