miniature de la couverture

L'autre rive du Bosphore
par Theresa REVAY

Belfond, octobre 2013
roman historique

Une histoire d'amour entre Orient et Occident, tandis que l'Empire ottoman agonise. Dans la ville mythique de Constantinople occupée par les Alliés en 1918 se croisent une famille turque confrontée à la fin d'un monde, un aventurier allemand, des réfugiés russes flamboyants, un officier français à la dérive. Et, alors que la Turquie nouvelle émerge des cendres des splendeurs ottomanes, une jeune femme découvre le goût de l'indépendance et de la liberté. Novembre 1918, l'Empire ottoman agonise.
Leyla est l'épouse d'un secrétaire du sultan, Selim Bey. Quand leur demeure de Stamboul est réquisitionnée par l'armée française qui occupe la ville, l'existence de la jeune femme vole en éclats. Intelligente et lettrée, Leyla s'adapte à la présence des Occidentaux tout en se rapprochant de la résistance nationale qui s'organise. Mettant sa vie en péril, elle héberge un archéologue allemand qui défend la cause nationale turque, Hans Kästner.
Entre eux naît une passion immédiate et impossible à laquelle elle se refuse, jusqu'au moment où les événements politiques les rapprochent irrésistiblement. Leyla tente de concilier le lien très fort qui l'unit à son mari, son amour pour ses enfants, et la passion qu'elle éprouve pour Hans. Alors qu'ils songent à faire leur vie ensemble en dépit des obstacles, le destin force Leyla à regagner Stamboul, où elle obtiendra le divorce et où se dessinera enfin pour Hans et elle la possibilité de vivre leur amour au grand jour... Mais les conflits qui ravagent la ville et bouleversent les êtres s'interposent entre les amants. Leyla perdra Hans, mais elle gagnera sa liberté. Le destin tragique et rayonnant d'une jeune femme prise dans le tourbillon de l'histoire et pleinement engagée dans la cause de son pays. (source www.decitre.fr)

L'auteur : Theresa Révay est née à Paris. Après des études de lettres, elle s'oriente vers la traduction de romans anglo-saxons et allemands, et publie deux romans : L'Ombre d'une femme, La Table ronde (1988), et L'Ouragane, Tsuru éditions (1990). Avec un sens inné du romanesque porté par une solide documentation, elle publie Valentine ou le Temps des adieux aux éditions Belfond en 2002, suivi en 2005 de Livia Grandi ou le Souffle du destin, pour lequel elle sera finaliste du prix des Deux-Magots. Tous les rêves du monde s'inscrit dans le prolongement de La Louve blanche, parue en 2008. Publiée dans de nombreux pays, Theresa Révay s'impose aujourd'hui comme l'une des romancières majeures de grandes fresques historiques.

Classement 8-31 REV0125A