miniature de la couverture

La nuit en vérité
par Véronique OLMI

Albin Michel, août 2013
roman

Enzo et Liouba Popov vivent dans un grand appartement dont ils ont la jouissance près du jardin du Palais Royal. Les propriétaires ne sont jamais là, Liouba y est femme de ménage. Enzo est en 6e au collège où il est le bouc émissaire de ses camarades. Trop différent, trop gros, trop silencieux. Il a la hantise du lundi matin et son refuge ce sont les livres qu’il dévore et, la nuit, les histoires qu’il s’invente. Quand le harcèlement scolaire devient lynchage, la vie d’Enzo bascule, la fièvre et le délire lui font entrevoir ses origines russes, des Russes blancs venus combattre en 14 avec les soldats français puis envoyés en Creuse dans un camp militaire. Un roman magnifique, ample, ondulant, qui évoque une relation forte et fragile entre une mère très jeune et un gamin sensible, victime de la méchanceté scolaire. Leur vie à deux, leurs non-dits, leur délicatesse, leur indignation, leur solitude sont évoqués avec une grâce, une émotion et une justesse rares.

L'auteur : Véronique Olmi a écrit pour le théâtre avant de publier en 2001 son premier roman, Bord de mer, Prix Alain Fournier. Suivi avec le succès que l on sait de neuf romans dont Le premier amour, Cet été là et enfin Nous étions faits pour être heureux (Albin Michel, 2012). Traduite dans de nombreux pays, elle est jouée autant en France qu à l étranger et dirige le festival théâtral « Le Paris des femmes » qu elle a créé en 2012.

Classement 8-31 OLM0900N