miniature de la couverture

Contes à l'encre de la nuit
par Thomas OWEN

Labor, 2000
contes et légendes - fantastique

Un recueil de seize contes fantastiques dans lesquels le diable prend le visage de beaux petits garçons, des mains sans corps croisent la vôtre sur une rampe d'escalier plongée dans les ténèbres, les hommes ne gagnent le ciel qu'après s'être assurés que leurs dernières volontés seraient respectées par leurs soeurs cupides, les romanciers aident les épouses auxquelles ils doivent le trépas à disposer de leurs corps, les suicidés s'assurent qu'ils auront droit à une sépulture ...
Fantômes, châteaux ténébreux, villages hantés, rêves qui se confondent avec la réalité et autres phénomènes insolites et paranormaux constituent l'essence de ces récits d'atmosphère au centre desquels le quotidien bascule de manière tragique et inquiétante, souvent à la faveur de la nuit. Un recueil qui joue abondamment sur les incertitudes, les faits inexpliqués et les non-dits pour susciter un malaise que l'auteur maintient souvent par une fin ouverte. (source books.google.be)

L'auteur : Thomas Owen de son vrai nom Gérald Bertot (né le 22 juillet 1910 à Louvain et mort le 2 mars 2002 à Bruxelles) est un écrivain belge francophone contemporain. Il publie de 1941 à 1943 plusieurs nouvelles et romans policiers, caractérisés par « un humour assez féroce », qui attirèrent sur lui l'attention de la critique. Il se tourne ensuite vers la littérature fantastique, en faisant paraître les Chemins étranges. C'est de ce genre particulier, contes et récits d'épouvante, que lui viendra la reconnaissance du grand public. Ses nouvelles fantastiques nous plongent dans un univers en perpétuelle collision avec l'horreur et l'irrationnel. Il est élu à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 1976. (source wikipédia)

Classement 8-34 OWE1432C